L’alimentation durable pour sauver notre planète

vers une alimentation durable local et de saison pour agir a la source

Pour consommer responsable, l’action citoyenne commence dans notre assiette !

En 2022, ce n’est plus un secret… L’industrialisation alimentaire mondiale est pionnière dans le changement climatique. Les aliments que nous mettons chaque jour dans nos assiettes influent sur notre environnement et notre santé. Notre alimentation actuelle représenterait 24% des émissions gaz à effet de serre (GES) des ménages français. Autrement dit, un quart de ces émissions sont émises directement par notre alimentation, selon l’ADEME. Alors, comment pouvons-nous changer nos habitudes alimentaires afin de réduire notre impact environnemental pour une alimentation plus responsable ? Chez la Water Family, nous traitons les problématiques à la source plutôt que de panser leurs conséquences et c’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article ! Depuis 2009, nous éduquons à la préservation de l’eau, de notre santé et de l’ensemble du vivant en développant notamment des ressources pédagogiques et à destination des scolaires mais aussi auprès des professionnels avec une approche d’éducation positive à l’écologie scientifique.
alimentation-responsable-et-locale-pour-sauver-notre-planète-de-nombreux-fruits-et-lègumes-sont-produits-dans-nos-régions

« Nos corps sont nos jardins, nos décisions nos jardiniers. »

William Shakespeare

Pourquoi se tourner vers une alimentation responsable ?

Notre système de consommation, et plus précisément nos pratiques alimentaires, ne sont plus pérennes. En seulement 50 ans, 69% de la biodiversité s’est effondrée, nous a confirmé les conclusions du Rapport Planète Vivante publié le 10 septembre 2022 par la WWF et cela est dû à la dégradation des milieux naturels mais aussi à l’émission des gaz à effet de serre. Pour produire des ressources alimentaires rapidement et grande quantité, les industriels rasent toujours plus de forêts et utilisent toujours plus d’engrais chimiques et toxiques, sans parler du bétail bourré aux antibiotiques. Nos choix alimentaires ont donc un lien direct avec le maintien de la biodiversité et la bonne santé des sols. De plus, l’alimentation est notre premier impact sur l’eau : 3000 litres consommés en moyenne par jour et par personne en Europe ! L’agriculture intensive surconsomme l’eau, pollue les rivières et l’océan.
infographie de notre alimentation en tant que 1er impact sur l’eau, de l’eau visible et visible que nous impactons tous les jours par nos pratiques de consommation, créé par la Water Family

Aussi, nous savons aujourd’hui que manger de la viande tous les jours n’est pas nécessaire pour le maintien de notre santé. Consommer de la viande de boeuf “monde”, c’est consommer 15 000 litres d’eau qui ont servi à sa fabrication, depuis l’enclos de l’animal jusqu’à notre assiette. On parle ici de cycle de vie du produit. De plus, nous avons tendance à plus facilement gaspiller les aliments que nous avons acheter à bas prix ou en promotion. Le gaspillage alimentaire représente 30% de notre quotidien en moyenne, soit 1000 litres d’eau !

Aujourd’hui, de nouvelles techniques comme l’agro-écologie permettent de produire de la nourriture en s’inspirant de la nature et en travaillant avec elle. Plus on consomme local et à tendance végétale, plus on économise de l’eau et les pollutions qui y sont associées lors du traitement du produit fini, plus on a la possibilité en tant que consom’acteur de connaître tous les procédés établis derrière le produit ainsi que son origine, plus on prend soin de sa santé et de celle de la planète. Passons du cercle vieux au cercle vertueux !

infographie de notre alimentation en tant que 1er impact sur l’eau, notre alimentation d’aujourd’hui comparee à l’alimentation de 2030, cree par la Water Family

Comment se tourner vers une alimentation responsable ?

Comment pouvons-nous diversifier nos apports en protéines au quotidien? La réponse peut se trouver dans les protéines végétales ! Analysons les différents apports protéiques et leurs impacts environnementaux en comparant 1 kilogramme de viande bovine française et 1 kilogramme de lentilles vertes (AOC Puy en Velay). La production d’1 kilogramme de bœuf consomme 8000 litre d’eau et rejette 13,1 kilogrammes de CO2 selon le calculateur de Bilan Carbone de l’ADEME. Alors que la production d’1 kilogramme de lentilles vertes n’excède pas 1 kilogramme d’émission CO2. Nous pouvons en déduire que la production d’un kilogramme de viande bovine a un impact nettement plus élevé que la production d’un kilogramme de lentilles vertes. En ce qui concerne les apports protéiques respectifs : pour 100 grammes de boeuf, nous obtenons 28 grammes de protéines. Alors que, pour le même poids de lentilles vertes, l’apport protéique est évalué au dessus de 10 grammes. Toutefois, les bienfaits nutritionnels des protéines végétales ne sont plus à démontrer : ils sont riches en antioxydants, en fibres, ainsi qu’en fer, potassium, magnésium et phosphore en plus de nombreux oligo-éléments et minéraux. Les légumineuses sont nos alliées de demain pour satisfaire nos apports protéiques pour une alimentation plus respectueuse de l’environnement et de notre santé. Alors, à quoi devrait ressembler l’assiette idéale en 2030 ?
infographie de notre alimentation en tant que 1er impact sur l’eau, notre alimentation d’aujourd’hui comparé à l’alimentation de 2030, créé par la Water Family

Nos ressources alimentation durable pour aller plus loin : fais le bilan avec l’outil Empreinte Citoyenne !

outil empreinte citoyenne pour calculer votre impact environnemental créé par la Water Family

L’objectif du calculateur Empreinte Citoyenne est de mieux comprendre l’impact des actions de notre quotidien sur l’eau, notre santé et l’environnement tout en mettant en lumière les priorités d’actions pour agir. C’est un véritable outil de prise de conscience pour mesurer l’ampleur de notre impact et changer nos habitudes quotidiennes !

Avec tes résultats, une idée de l’ampleur de ton empreinte sur l’environnement va t’être donnée par le score unique présent sur le compteur. Ce score unique est obtenu grâce à divers indicateurs d’impact liés à l’eau, l’air, le sol, les ressources et leurs interactions.Tu vas pouvoir te situer et ainsi te fixer des objectifs pour atteindre le score unique de 2,75 ; qui correspond aux défis climatiques de la COP21 pour rester sous la barre des 1,5°C sur Terre !

Maintenant, c’est à toi de jouer : https://empreintecitoyenne.org/

Agissons à la source pour s’alimenter responsable

Agir à la source c’est tenir compte de notre impact sur l’environnement et sur l’eau, c’est diminuer sa consommation quotidienne de produits animaliers et principalement issus de l’agriculture intensive pour se tourner vers des produits plus locaux et notamment végétaux.

Un régime alimentaire riche en plantes et contenant une faible proportion d’aliments d’origine animale a des avantages à la fois pour la santé et l’environnement.

En conclusion, redonnons de la valeur à nos produits ! En plus, tout ce qui a de la valeur est moins gaspillé ! Le petit plat cuisiné de mamie, c’est 0% de gaspillage, comparé au plat industriel tout-préparé et acheté en promotion. La valeur = la qualité, la connaissance des procédés et de l’origine de nos produits = le pouvoir !

Retrouvez-nous sur les Réseaux Sociaux

Damien Castera surfe la vague pour la water family © RiBLANC

Abonnez-vous
à la Waterletter!

 

Restez informé de toutes les actualités de l’Association Water Family – Du Flocon à la Vague