L’actu positive #9


La mode est la 2ème industrie la plus polluante du monde : traitements chimiques des vêtements, production à outrance, milliers de kilomètres parcourus entre la fabrication et la vente… Oui, mais il faut bien s’habiller…

Cette semaine on va axer nos actus positives sur des solutions et alternatives pour réduire notre impact.

« VOUS AVEZ LE POUVOIR DE CHANGER LA MODE ! » et le monde

La semaine dernière avait lieu la Fashion Revolution Week.

Mais qu’est-ce que c’est ?

Chaque année, à la date de commémoration du Rana Plaza (effondrement tristement célèbre d’ateliers textiles en avril 2013), le FASHION REVOLUTION DAY était célébré dans plus de 130 pays. Depuis 2015, l’événement s’étend sur une semaine.

Le Collectif Fashion Revolution incite chacun à consommer la mode autrement en mettant l’accent l’importance du travail équitable et décent, la protection de l’environnement et l’égalité des sexes.

#fashionrevolutionweek  #whomadeyourclothes

ANTI_FASHION PROJECT – impulsé par le Manifeste édité par Lidewij Edelkoort en 2015 – est le point de rencontre ouvert à tous ceux qui sont en train de réinventer le système pour le rendre responsable, positif, bienveillant.Véritable plate-forme d’expression, son objectif est de fédérer, éveiller, sensibiliser pour une production et une consommation plus responsable.

Comment ?
En mettant en place chaque année des cycles de conférence, mais aussi des workshops et un projet de monitoring destiné aux jeunes des quartiers prioritaires. Le prochain a lieu en juin 2019 porté par la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode. De nombreuses marque s’impliquent dont Kaporal, Veja, le Slip Français, Ecoalf ou encore Sessun.  

« Etre transparent et faire tout ce que l’on entreprend avec le cœur. Travailler en collectif et mettre son égo de côté. Nous parlons de construire une société basée sur un système transversal. »

Allier les valeurs du sport à l’écologie, c’est possible !

La Water Family et l’Aviron Bayonnais ont développé ensemble un partenariat #WaterResponsable initié par SUEZ France. Le résultat de ce partenariat ? Un maillot fait à partir de déchets plastiques collectés dans l’océan et recyclés.

L’objectif ? Sensibiliser aux causes environnementales par l’image de ce partenariat et engager l’AB dans une démarche écoresponsable Une démarche qui porte ses fruits car d’autres clubs et équipementiers suivent cette voie.

Respect de l’environnement et production de vêtement, ce sont les deux éléments qui regroupe de nombreux jeunes. 

Leurs motivations ? Aujourd’hui, l’industrie du textile est parmi les plus polluantes, alors ils ont voulu trouver une alternative. 800 millions de tonnes de vêtements sont produites chaque année dont 100 millions qui sont jetés. Des problèmes liés aux pollutions sont engendré, en effet, la fabrication industrielle utilise de nombreux produits chimique qui sont déversés dans l’environnement.

C’est l’exemple de deux jeunes qui ont donc créé Shak&Kai. Leurs textiles sont fabriqués en Europe à base de déchets 100% recyclés et utilisent peu d’eau comparé à la fabrication industrielle. De plus, la marque n’utilise aucun pesticide et aucun produit chimique.

De même pour marque Hopaal au pays basque qui produit ses vêtements avec 100% de matière recyclée avec comme phrase clef  « Nos vêtements ne détraquent pas la planète ».

Ou encore Aujuste, Picture, Aatise, Les Recuperables, etc.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *